Vis ma vie de rôliste, concours par Infinite Rpg

Introduction :

J’avoue avoir un peu (voire beaucoup) hésité avant de me lancer dans ce concours, et ceci pour deux raisons essentiellement.

La première est que ce blog est relativement jeune. Bien que des articles soient déjà programmés pour atterrir automatiquement chaque dimanche, il n’en n’est pas moins tout récent et encore maigre de contenu (mouais… quasi vide serait le terme plus approprié). Mais c’est en remarquant que je n’étais pas tout à fait le seul dans le cas que je me suis finalement décidé.

La seconde, et non des moindres, est le ton caustique employé ici. Car oui, là ça coince un peu. Je dois admettre que ce blog dé-fouloir permettant de m’extérioriser plutôt que de finir par saisir l’un de mes partenaires de jeu par les pieds (ou par autre chose) pour l’envoyer dans d’autres façon “strike” pourrait choquer.

Donc libre à vous, membre du jury qui lirez ceci, de refuser cette participation si vous me trouvez déplacé. Dans le cas contraire, merci.

Bon hé bien maintenant que cette introduction aussi vaste qu’une réponse de Rp qui aurait mis 12 jours à être écrite en plein mois de juillet caniculaire (les 52 fautes en moins je l’espère) est posée, entrons donc dans le vif du sujet.

J’atteste donc sur l’honneur ou du moins le peu qu’il m’en reste que je publie cet article dans le cadre du concours « Vis ma vie de rôliste » organisé par Infinite RPG.

vis-ma-vie-de-roliste

L’article débute ici s’il vous plait :

Alors le RPG qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit de la contraction de Role Playing Game. En gros, c’est du jeu de rôles.

Vous en avez peut être déjà entendu parler que ce soit au sein des entreprises et lors d’entretiens d’embauche, cela permet de se mettre dans des situations imaginaires afin d’adopter de “bons” comportements. Bien que l’on n’y enseigne pas comment se placer correctement à genou sous le bureau par contre.

Ou bien vu de ces drôles d’amoureux de l’époque médiévale, tentant de reproduire la vie moyenâgeuse en campant autour d’un château typique. Certains tapant sur des enclumes afin de reproduire des armes, d’autres s’amusant avec des reproductions de catapultes anciennes et pas du tout dangereuses. Rien de bien méchant et très bucolique.

Si ce n’est ces obscures parties jouées autour d’une table, à coup de dés plein de faces et de déclamations afin d’occire le dragon, voler le trésor ou… terminer à poil dans les bois à la fin d’un tour de jeu.

(Et je vous éviterai le concept développé en toute discrétion par des couples d’adultes consentants désirant pimenter leur quotidien, je me veux tout publique tout de même).

Le jeu de rôle textuel c’est un peu ça, vous incarnez un personnage et le faites vivre en décrivant son histoire, ses attitudes, ses émotions. De préférence avec un ou plusieurs  partenaires. Sinon vous n’êtes pas rôliste mais écrivain.

Il en existe tout un tas d’accessibles sur internet se déroulant au sein de jeux vidéos et ou il faille se procurer le client (légalement ou non mais en fait bien souvent non) tels que des jeux de type médiéval fantasy ( WOW, Lineage 2, Aion à une époque) ou plus contemporains (GTA V en l’occurrence et son génialissime concept du “tu joues ta mort en Rp mais en fait tu meurs pas vraiment”).

Mais également sur des forums (ou il en existe de divers thèmes, ceux-ci variant selon l’inspiration de leurs créateurs) ou même d’autres supports tels que Facebook et autres blogs (mais auxquels je n’ai jamais participé personnellement). Ici, ce sera plus précisément des forums dont il s’agira.

Concrètement, cela ressemble à un jeu au tour par tour. L’un des participants commence, décrivant le début d’une scène, les actions, paroles et même les pensées de son personnage (pourquoi pas) et ou l’autre interviendra ensuite. Le premier reprend et cela continue jusqu’à ce que l’on considère la scène comme fine. Le but de cette manoeuvre étant de faire progresser, évoluer les personnages mais aussi toute la trame du jeu dans certains cas.  Et ça, c’est exaltant. Si si je vous jure. Du moins quand vous y arrivez.

Il faut pour cela de l’inspiration, de l’imagination, du respect et de la civilité mais également une grosse dose de patience parfois (ça, c’est le côté moins drôle).

Alors je ne vais pas vous expliquer les bases de la création d’un bon personnage dans le sens du politiquement correct. J’imagine que cela, d’autres l’ont déjà fait et même bien mieux que je ne le pourrais mais bel et bien du personnage qui aura lui, plus de chances à être accepté rapidement et être inondé des demandes de liens/Rp.

Par contre, je ne garanti pas qu’il passera absolument partout (ce qui peut être pris comme preuve de qualité du forum en question cela dit).

Son nom

Tant que vous respectez les règles en vigueur, tout va bien. Si parmi ces règles, il vous est autorisé à employer une initiale représentant un deuxième prénom dont vous ne vous servirez probablement jamais (sauf histoire d ‘ajouter un ligne de Rp lorsque vous vous présenterez à quelqu’un), n’hésitez pas. Et puis soyez original aussi, placez le second prénom en premier par exemple. Si si, ça se fait.

Le genre et l’orientation “sexouwelle”

Je ne peux que vous conseiller de jouer tout simplement un mâle.  Les filles, n’y pensez même pas, il y en a trop et elles n’intéressent plus personne (ou alors il vous faut un BAC +5 en drague et communication ainsi qu’un Master en rapidité d’exécution de Mp proposant un lien cul).

Les mâles, eux, sont peu nombreux et, de ce fait, adulés comme des Dieux. Enfin… ils sont surtout harcelés pour devenir rapidement un futur ex petit copain. Mais vous voulez RP oui ou non ? Oui, alors faut souffrir un peu.

Ensuite, tâchez d’être bisex. Cela ouvre bien des portes, c’est très pratique pour se caser et être courtisé car vous plaisez d’office à tout le monde (excepté ces dames préférant les dames forcément, mais on ne peut pas toujours n’avoir que des fans).

L’avatar

Deux choix selon la population (et surtout son âge moyen et le contexte) :

Choix 1 : Viril, poilu du menton mais pas trop du torse, musclé, stéréotypé à fond (militaire, ténébreux, coeur tendre, bagarreur, tête de pioche, charmeur, la totale quoi. Imaginez Wolverine mais en jeune).

Choix 2 : Un chanteur imberbe et commercial du moment (qui à dit 1D ? C’est pas gentil ça) ou le héros d’une série fantastique à la mode (genre qui même à 30 ans en parait 16 ou 18 à  tout casser).

Évitez les peu connus même s’ils sont beaux et charismatiques. Vous savez pourquoi ? Car difficile de les trouver en gif animés en train d’embrasser la coquine du moment. Quant aux vieux beaux ou moches, a vos risques et périls, sincèrement. Oui, tout repose sur l’apparence, c’est comme dans la vraie vie en fait.

Son histoire

Compliqué, bourrin, efficace.

Vous avez tout vu, tout entendu et forcément vous savez tout. Ainsi, vous pourrez créer des affinités avec les trois-quart du truc. Jouez sur deux tableaux, toujours ! Cela ouvre des perspectives intéressantes. Genre l’infiltré insoupçonnable, l’amant de la chef du clan opposé ou encore mieux, le neutre qui a ses entrées dans tous les groupes du jeu et passe tranquillement toutes les portes, les mains dans les poches.

Soyez assez subtil pour que ça passe à la validation. Le but est de pouvoir approcher un max de monde et non pas de se tirer une balle dans le pied en jouant le dernier samurai inca planqué seul sur une île déserte. Il aura beau être sexy et ténébreux, vous ferez chou-blanc.

Aussi, ne restez pas calqué sur une seule occupation. Médecin, militaire, flic, strip-teaser ou top-model c’est bien joli mais faites du sport, du body, des arts-martiaux. Ayez une seconde activité plus sociable si la première l’est moins. Osef si elles sont à l’opposé et si dans la vie réelle, cela vous boufferait tous vos week-end. On n’est pas dans la vie réelle.

Vos buts

But primordial de votre histoire : votre vie privée. Ne rêvez pas de gravir les échelons de la hiérarchie ou alors soit il fallait choisir un scénario pour ça soit désignez vous directement comme quelqu’un au pouvoir, ça vous fera gagner du temps et des points.

Non, ce qui marche réellement, ce sont les relations amoureuses. Basez vous la dessus. Façon french-lover ou geek maladroit, on s’en fout, votre avatar a fait la moitié du boulot de toute façon. Un petit passage drague sur la CB et le tour est joué, effet garanti. Et la cerise sur le gâteau, vous n’êtes même pas obligé de rester pendu à un seul cou, dispersez vous que diable, ne soyez pas radin, il en faut pour toutes !

Plus sérieusement à présent, pour ceux ne l’ayant pas compris, tout ceci n’était qu’ironie, ne faites surtout pas ça ou alors si vraiment vous vous y retrouvez forcé. J’ai toujours été adepte du “joue ce qui te plaît, tu es la pour t’amuser et te détendre avant tout” et qu’il “faut de tout pour faire un monde”. Ce qui m’exècre par contre c’est lorsqu’il n’y a plus ce choix justement et que ceux voulant autre chose qu’un plan-cul-minute basé uniquement sur ta gueule d’amour, ne puissent quasiment plus jouer vu la déferlante de chaud-lapins et lapines qui envahissent les forums Rpg actuellement.

L’on a beau être courtois (vous savez quand on dit bonjour, merci, ces trucs un peu désuets), respecter les règles, ne jamais l’ouvrir trop fort et remplir les conditions d’admission. Bref, faire sa part, ce n’est jamais gagné d’avance. Alors si, à force de patience, vous trouvez un forum ou l’on peut encore jouer sans se prendre une multitude de vents ni passer par la prostitution textuelle, ne quittez pas ce forum, gardez le bien au chaud dans vos signets et … envoyez moi le lien surtout, par pitié !

Publicités

3 commentaires sur “Vis ma vie de rôliste, concours par Infinite Rpg

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s